logo
Select Sidearea
Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Comment entretenir sa robe d’avocat ?

Comment entretenir sa robe d’avocat ?

Le métier d’avocat implique le port d’une tenue adéquate, sur-mesure et parfaitement adaptée à la fonction : la robe d’avocat. Un entretien méticuleux de ce vêtement professionnel est nécessaire afin qu’il puisse vous suivre durant plusieurs années et affirmer votre style en toutes circonstances. Comment nettoyer sa robe de magistrat ou sa robe d’avocat ? Quelles sont les contraintes ? Faut-il privilégier le pressing pour laver une robe d’avocat ? ZePressing, service de pressing à Genève, Lausanne et leurs alentours, vous explique tout.

Zoom sur la robe d’avocat

La robe d’avocat est un vêtement précieux pour la profession. Il s’agit d’un costume d’exercice professionnel qui nous vient du Moyen Âge et dont le port en audience a été rendu obligatoire en 1971. Objet de grande fierté pour les avocats et magistrats français, la robe d’avocat ou de magistrat se compose de la robe noire, du rabat et de l’épitoge.

Fabriquée en laine ou en microfibres, avec quelques notes de soie, la robe de magistrat fait la part belle à la délicatesse. Ce vêtement nécessite un entretien spécifique et minutieux puisqu’il s’agit d’une tenue solennelle que l’avocat doit porter convenablement, avec tous les soins nécessaires.

Privilégiez le nettoyage à sec pour votre robe d’avocat

Pour nettoyer votre robe d’avocat, le lavage à la machine est vivement déconseillé. Si cette dernière ne détruit pas votre robe à première vue, elle peut tout de même affecter grandement sa qualité. De plus, certaines parties de votre robe d’avocat (les fronces, le col, la fourrure de l’épitoge, les rabats…) pourraient ne pas ressortir indemnes d’un passage en machine.

Étant donné la fragilité du tissu d’une robe de magistrat, le pressing robe d’avocat et le nettoyage à sec seront vos meilleurs alliés. En effet, le nettoyage à sec vous permettra d’avoir une robe d’avocat propre et comme neuve, sans risquer de la déchirer ou d’altérer sa qualité. Une fois la robe récupérée, vous pouvez la ranger soigneusement dans une housse avant de la suspendre.

Si vous avez le temps et l’envie, vous pouvez aussi laver votre robe de magistrat à la main dans une eau à 40°C. Dans tous les cas, la robe ne devra pas être lavée plus d’une fois toutes les deux semaines du fait de sa finesse et de sa fragilité. 

Suspendez-la sur un cintre !

Ne mélangez pas votre robe de magistrat avec d’autres vêtements au risque de la froisser et de la salir.

Après chaque usage et/ou nettoyage, votre robe d’avocat doit être rangée avec soin. Pour ce faire, il suffit de la suspendre correctement sur un cintre adapté (idéalement en bois et de taille correcte) afin que le tissu ne se froisse pas.

On conseille également de la ranger dans une housse pour éviter qu’elle ne prenne la poussière, les saletés et de mauvaises odeurs.

Doit-on repasser sa robe d’avocat ?

Bien souvent, les robes d’avocat ou de magistrat sont conçues avec des tissus n’ayant pas besoin d’être repassés, d’autant plus lorsqu’elles sont bien suspendues. Néanmoins, il est toujours possible que le costume officiel ait besoin de quelques coups de fer.

Si tel est le cas, il est nécessaire d’opter pour un repassage au fer doux et du côté intérieur pour éviter de l’endommager avec des brûlures. Il faut également veiller à procéder à des mouvements réguliers pendant le repassage (de bas en haut). Une fois le corps de la robe d’avocat repassé, n’oubliez pas de  repasser avec délicatesse les accessoires d’accompagnement.

Si vous n’avez pas le temps de repasser votre robe ou souhaitez déléguer cette tâche, vous pouvez tout à fait solliciter ZePressing, pressing qui s’occupera de votre robe d’avocat en Suisse, et qui se chargera de tout de A à Z (récupérer votre tenue, la nettoyer, procéder au repassage et vous la livrer sous quelques heures à votre domicile).