logo
Select Sidearea
Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Comment nettoyer une robe de mariée ?

Comment nettoyer une robe de mariée ?

Que ce soit par un professionnel ou par vos propres soins, votre robe de mariée doit faire l’objet d’une attention particulière avant d’être rangée. Votre mariage est bel et bien terminé, vous avez ébloui vos invités avec votre sublime robe mais vous demandez aujourd’hui comment la nettoyer ? S’il ne vaut pas mieux déléguer cette tâche à un service pressing ? On répond à toutes vos questions dans cet article.

 

Nettoyage d’une robe de mariée

Quelle que soit la solution de nettoyage pour laquelle vous optez, votre robe de mariée mérite toujours le plus grand soin. En effet, il s’agit d’un vêtement unique, une robe que vous avez sans doute passé beaucoup de temps à choisir et dont vous avez tant rêvé, d’où l’importance de la nettoyer sans l’abîmer.

Entre tâches de transpiration, d’alcool ou d’herbe, votre robe de mariage doit sans nul doute faire l’objet d’un nettoyage approfondi. Avant toute chose, veillez à lire attentivement les instructions de lavage sur l’étiquette. Soie, laine, mousseline… ces tissus délicats ont besoin de soins spécifiques. Il est rare de pouvoir simplement la passer à la machine, quoique… cela arrive ! Quoi qu’il en soit, n’attendez pas trop longtemps avant de la nettoyer (15 jours maximum après votre mariage).

 

Laver votre robe de mariée en machine

Il est rarissime de pouvoir simplement déposer sa robe de mariée en machine et… hop de la retrouver comme neuve ! Il s’agit d’un vêtement délicat qu’il vaut davantage laver par soi-même. Si vous décidez de vous lancer, remplissez votre baignoire d’une eau tiède, ajoutez-y du savon doux ou du détartrant et faites tremper uniquement le bas et la traîne, soit la partie la plus sale durant environ 30 min.

Passé ce délai, frottez en toute délicatesse les tâches à l’aide d’une éponge propre ou d’une brosse à dents souple et laissez encore reposer 30 min. Videz ensuite l’eau tiède et remplissez la baignoire d’eau froide en rinçant soigneusement la zone en question.

Enfin, remettez de l’eau tiède dans la baignoire et placez-y la robe en entier. Nettoyez à l’aide d’une éponge les taches de transpiration, de graisse, etc. Vous pouvez maintenant rincer votre robe de mariée, sans l’essorer !

 

Nettoyer votre robe de mariée à sec : rien de tel que le pressing !

On conseille toutefois de confier sa robe de mariage à un pressing de renom, qui a l’habitude de s’occuper de ce type de textiles. Privilégiez la qualité au prix : encore une fois, il s’agit de la robe de votre vie, il est donc capital de respecter les fibres de son tissu afin de préserver tout son éclat.

Ce type de robe est en effet très complexe à nettoyer, par la qualité des textiles utilisés, qui ont souvent besoin d’un traitement spécial, mais aussi à cause des nombreux ornements qui peuvent l’habiller, comme la dentelle, les boutons de nacre, ou encore les broderies délicates. En bref, choisissez bien votre pressing !

Pour faciliter le travail du professionnel, précisez-lui la nature de toutes les tâches sur votre robe, mais aussi où elles se situent, puisque si certaines sont invisibles quelques jours après le mariage, elles peuvent réapparaître au bout de quelques mois. Le prix sera défini par rapport au style de la robe, à son niveau de saleté et donc du temps que le pressing mettra à la traiter.

 

Sécher votre robe de mariée en douceur

Après le lavage vient l’étape délicate du séchage. En 3 mots : bannissez les cintres ! Une robe de mariée mouillée est trop lourde et l’accrocher sur un cintre provoquera sa déformation. La meilleure manière de faire sécher votre robe de mariée est sur le sèche-linge ou dépliée dans la baignoire tout en en longueur. Après plusieurs heures de séchage, vous pouvez envisager de l’étendre sur un cintre, de préférence gonflable.

 

Repassage : ayez la main légère !

L’étape du repassage est l’une des plus complexes. Dans la majeure partie des cas, un repassage « banal » n’est pas approprié. Il est davantage conseillé d’utiliser de la vapeur, en la laissant suspendue. Si des plis sont particulièrement marqués, passez un petit coup de fer, réglé au plus bas.

 

Comment conserver votre robe de mariée sans l’abîmer ?

Après le nettoyage et le repassage, place au stockage ! Et ici, il n’est pas question de simplement ranger votre robe à la cave. Votre précieuse doit au contraire être conservée dans un endroit sec, ni trop chaud, ni trop froid et régulièrement aéré. En d’autres termes : rien de tel que votre dressing !

Pensez aussi à la manière dont vous la rangez. Suspendez-là dans une housse opaque plutôt que de la plier en 5 dans une boîte.